Hommages & témoignages

Témoignage de Claude GALLIER
sur son père René GALLIER
113ème RI - classe 1931 - matricule 2393 - mort en juin 1940 dans l'Aisne.

Automne 1939 il est mobilisé au 113ème régiment d’infanterie de Blois.

Il était agriculteur, marié, 2 enfants dont 1 de 2 ans et 1 de 3 mois. Il part à Orléans.

Ensuite du 10 octobre 1939 au 17 octobre 1939 : régions de Bebelsheim et Rubenheim en Allemagne.

Du 17 octobre au 23 octobre : région de la Blies.

Novembre dans la Sarre.

Janvier 1940 : Saint-Avold.

Janvier-février 1940 : Bois d’Archen.

Mars 1940 : sur la Blies et village de Blisbruck.

Du 10 mai 1940 au 9 juin 1940 : sur l’Aisne à Concevreux.

Le 9 juin 1940 : porté disparu par les autorités militaires.

La croix rouge fait des recherches auprès des camarades de son unité, prisonniers en Allemagne sans résultat.

Le 4 mai 1941 : son corps est retrouvé sur la commune de Concevreux au lieu-dit " Les Jambras " par l’employé communal grâce à sa plaque et à son bras hors du sol.

Il avait une grave blessure à la mâchoire sans doute un éclats d’obus.

Mourir à 29 ans, une semaine avant la fin des combats, cela a été la destinée de mon père.

(De nombreux Officiers français du 113ème RI de Blois ayant été prisonniers à l’Oflag IID-IIB-XXIB,
nous avons souhaité associer dans ce site ce témoignage émouvant de l’histoire d’un membre de ce 113ème Régiment d’Infanterie tué au combat le même jour que celui qui a vu la capture de ces Officiers).