Les Camps
Les Beaux-arts

Nous avons déjà longuement parlé de la musique : nous n’y reviendrons pas. Ce sont maintenant les arts plastiques que nous allons passer en revue, essentiellement l’ architecture, la sculpture et la peinture .

L’architecture à déjà été évoquée dans deux domaines particuliers où elle s’est brillamment manifestée :
celui de l’aménagement des lieux de culte, et celui du théâtre. Pour les lieux de culte, outre la "cathédrale" élevée par Crouzillard dans une des baraques du bloc IV, dans chacun des blocs de Gross Born où a pu être installé
un autel, la réalisation de ce dernier et son décor ont été confiés à une équipe d’architectes.
A Arnswalde, les offices étaient célébrés dans la grande salle de sport dont le fond a reçu un autel surélevé sans que la destination première de la salle en soit modifiée. L’aménagement n’a donc consisté qu’en la construction
de praticables et la fixation sur le fond, en rétable, de la fresque de Lambert Nandin.

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=     Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Un coin de chambre
de l'Oflag IID
de Gross-Born


Caricature
à l'Oflag IID

par Albert HORN

Pour agrandir la photo cliquez dessus ou sur le picto
pour l'ouvrir dans une autre fenêtre

"Camping"
à l'Oflag IID
de Gross-Born
par Albert HORN

Caricature
de l'Oflag IID
"Notre Prisonier"
par Albert HORN

Quant au théâtre, on a aussi parlé des décors, en général très réussis, réalisés par les équipes de chaque bloc.
Là ne se borne pas, toutefois, l’activité de nos architectes. II y avait parmi eux quelques jeunes et leurs ainés
n’ont pas tardé à les encadrer. Ce qui a permis dès 1942 de préparer des concours, d’ autant plus que l’école
des Beaux Arts avait créé des concours spéciaux pour les prisonniers de guerre.
Des ateliers se sont donc constitués sous la direction de Crouzillard, Philippe Bernard et Carme.
Plusieurs projets on été réalisés, et certains on été récompensés par des prix.

La sculpture fut peu représentée, mais il faut citer quelques oeuvres d’amateurs de grand talent :
à la première messe de minuit, celle du Père Sortais, sur le devant d’autel, une nativité en "planisculpture"
et la crèche voisine, du même auteur, Pierre Berger, en couleurs, affirmaient l’audace du même style.
Mentionnons aussi la belle crèche de l’oratoire du bloc III, oeuvre du camarade Roher et la Vierge très réussie
de la "Cathédrale" du bloc IV de Fitz.

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Un coin de chambre
de l'Oflag IID
de Gross-Born

par Albert HORN

Mirador et clôture
de l'Oflag IID
par Albert HORN

Une barraque
à l'Oflag IID
de Gross-Born

par Albert HORN

  Une barraque
à l'Oflag IID
de Gross-Born
Vue d'un des blocks
de l'Oflag IID
par Lucien REVERSAT

Par contre, l’activité des peintres a été considérable. Deux noms sont à citer, car ils ont été ceux des chefs de file
et des entraîneurs des nombreux camarades qui se sont adonnés à la peinture, parfois avec passion et qui ont produit des oeuvre loin d’être négligeables. Ce sont Lambert Naudin pour la pratique et Genaille pour la théorie.
Lambert Naudin a été, pour beaucoup, l’initiateur aux arts du dessin et de la peinture. Déjà, à Gross Born,
il avait été possible, au début, de se procurer à la cantine, papier, carton, fusain, crayons de couleur et aquarelle.
Plus tard, ce matériel parvint au camp grâce à des envois de la Croix Rouge ou de L’YMCA.
On a pu aussi faire quelques achats en Allemagne. Le déménagement n’a en rien ralenti les efforts et le travail
de cet atelier, car dès juin 1942, Lambert Naudin reprenait ses cours. Les résultats étaient présentés régulièrement dans des "Salons" ou des expositions dont la première eut lieu au bloc III dés le 15 août 1940.
Quant à Robert Genaille, il entreprit une série de conférences sur l’histoire de l’Art et en même temps,
il confiait à "Ecrit sur le Sable" des articles de critique et des présentations des expositions et des salons.

Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Mirador et clôture
de l'Oflag IID

 

André Aupetit
Prisonnier de l'Oflag IID-IIB, Dessin réalisé par Jacques de GRANDCHAMP

  Sur la route
de l'Oflag IID
dessin de
Paul LELONG
L'inventaire d'un nouveau colis par les membres de la popote dessin de
Paul LELONG

Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
L'arrivée de la soupe
à l'Oflag IID
dessin de
Paul LELONG

 

La douche et l'épouillage
à l'Oflag IID
dessin de
Paul LELONG


dessin de
Paul LELONG
  Oflag IID
de Gross-Born
dessin de
Paul LELONG
Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
dessin de
Paul LELONG
 

dessin de
Paul LELONG

Dessin
d'un prisonnier
de guerre
de l'Oflag IID
Caricature
de Michel SIROT
réalisé par "MOQ"
Portrait du Lieutenant georges MENANT du 113e régiment
d'infanterie de BLOIS
21 mai 1941

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=
Un coin de chambre
de l'Oflag IID
de Gross-Born



 

Un coin de chambre
de l'Oflag IID
de Gross-Born


1940 Oflag IID
de Gross-Born
par Albert HORN
  Baraque Block 4
Oflag IID
de Gross-Born

Cliquer  </td>
    <td width= Dessin de l'Oflag IID de Gross-Born, réalisé par un prisonnier de ce camp. A droite, on peut remarquer les baraques du Block 4.
Ce dessin mesure 1,30 mètre de long sur 30 centimètres de haut et est composé de 5 feuilles reliées les une aux autres.



Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
Vue au premier plan sur le block II de l'Oflag IID
de Gross-Born avec au fond le block III
dont la baraque 12 est indiquée. Ce renseignement
a permis de situer les lieux apparaissant sur ce dessin
grâce à l'aide du plan qui se trouve dans le site
et est lui-même extrait de la thèse
de l'abbé Pierre FLAMENT.
Lieutenant Jean DUGUE   Mirador a l'Oflag IID Cours interieure
de l'Oflag IIB
Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=  
Chambrée a l'Oflag IID

  Cours ou conference a l'Oflag IID Des baraques a l'Oflag IID
Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=  
Exterieur d'une baraque a l'Oflag IID Groupe d'Officiers a l'Oflag IID Interieur de stube a l'Oflag IID
           
Les carricatures "écrit sur le sable" par Moq

Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
           
Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
           
Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
           
Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=
         

ARTISTE INCONNU

« Ces reproductions de peintures nous ont été données par Monsieur Harry DIJKMAN, citoyen néerlandais, qui les a achetées dans une brocante, lors de ses vacances de l'été 2013, en France, dans le département de l'Ardèche (07).
L'artiste français qui a fait ces peintures fut, sans aucun doute possible, prisonnier de guerre à l'Oflag IID de Gross-Born de juin 1940 à mi-mai 1942, puis IIB d'Arnswalde à partir de cette dernière date.
Son nom ne nous est malheureusement pas connu. Ses initiales sont SP ou PS.
Visiteur de notre site, si vous pouvez nous aider à identifier l'auteur, nous vous en serions très reconnaissant.

Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=
         
Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=
Bruges – Maison du franc - 28 août 1941.   SP ou PS – 18.1.42. Oflag IID – Block I
Vue sur la campagne environnante 

  Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=
  Oflag IID – Block IV
Vue sur le camp Russe 

Oflag IID – Block IV – 9 V 1942
  Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=
  Oflag IID
Block IV Sous les pins
  28 mai 42
Vue sur Arnswalde (du 2ème étage – Bloc 3)
Oflag IIB.

Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=  

Aquarelle réalisée par Bernard LANDAS,
fils du lieutenant Daniel LANDAS qui fut prisonnier
à l’Oflag IID-IIB. Elle a été réalisée par Bernard LANDAS à partir du coffret fabriqué au camp
par son Père.
Vous pourrez voir la photo de cette boîte dans
le dossier « activités manuelles ».
« Le couvercle a été réalisé avec des « inclusions »
en métal provenant de boîtes de sardines. ».

« à Gilbert Trillaud,
en souvenir des heures nombreuses passées
à Gross-Born,
à Arnswalde et à Soest,
et surtout ma fidèle amitié »

 

Dessin donné à l’Amicale de l’Oflag IID-IIB-XXIB par Madame Nicole RIVOIRE, fille de Monsieur Raymond MESNIL, Officier prisonnier à l’Oflag IID puis IIB

Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=  
Dessin donné à l'Amicale de l'Oflag IID-IIB-XXIB
par Madame Nicole RIVOIRE, fille de Monsieur Raymond MESNIL, Officier prisonnier à l'Oflag IID puis IIB

Cette série de 13 aquarelles a été réalisée par un officier français dès septembre 1940 à l’Oflag IIB d’Arnswalde. Nous ne connaissons pas son nom. Il faisait partie d’un groupe d’officiers français
qui ne sont restés dans ce camp, au côté des officiers polonais, que quelques mois avant d’être répartis
dans d’autres Oflags. L’auteur de cette aquarelle a, par exemple, été ensuite transféré à l’Oflag XIIIA
de Nüremberg. Il n’a donc jamais été avec les 3000 français qui sont restés à l’Oflag IID de Gross-Born dès Juin 1940, avant d’être intervertis avec les prisonniers polonais de l’Oflag IIB d’Arnswalde mi-mai 1942.

Cette série a été découverte par notre ami, Olivier BLAZY, membre du conseil d’administration
de l’Amicale de l’Oflag IID-IIB-XXIB qui nous les a prêtées pour leur numérisation et nous a autorisés
à les mettre dans le site internet de notre Amicale


Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width= Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=
           
Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=  
Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=   Cliquer  </td>
    <td width=  
Cliquer  </td>
    <td width=          
Caricature du Lieutenant Maurice TAVERNIER